Menu

Historique de l'Aéro-club

De 1931 à nos jours ...

Rédigé le Mercredi 26 Mars 2008 à 21:59 | Lu 19154 fois



Historique de l'Aéro-club

Années 1931 à 1945

24 janvier 1931 : Les membres de l'Aéro-Club de Caen et ceux de l'Aéro-Club du Calvados se réunissent en Assemblée Générale extraordinaire afin d'unir leurs efforts pour favoriser le développement de l'aviation légère dans le Calvados.

Mars 1931 : La fusion des deux Aéro-Clubs permet la création de l'Aéro-Club de Caen et du Calvados. Le Président fondateur fut Fernand PERROT (ci-contre).

1931 : A cette époque, l'Aéro-Club est implanté dans un hangar sur un terrain situé à Cormelles le Royal dans la banlieue sud-est de Caen.
L'activité de Club est constituée de vols à bord de planeur lancé au sandow.

1933 : Le 1er avion de voyage, un "Caudron-Phalène " est réceptionné au Club.

1937 : L'aviation populaire voit le jour et constitue une section de l'Aéro-Club. Ainsi, de nombreux pilotes furent formés et s'illustrèrent ensuite durant la guerre.

1939 : Le terrain de Cormelles étant à la fois utilisé par les trotteurs lors de courses hippiques, par l'armée pour ses entraînements et par 1'Aéro-Club,1e ministère de l'air décidant alors d'implanter , dans la région une base militaire, ce fut Caen qui l'emporta au détriment de Falaise.
L ' Aéro-Club déménagea pour la première fois cette même année pour rejoindre le terrain de Carpiquet situé au nord-ouest de Caen.

1939 à 1945 : Le matériel et les infrastructures de l'Aéro-Club de Caen furent réquisitionnés.
 

Années 1946 à 1995

1946 : Les activités de l'Aéro-Club reprirent parmi les ruines et l'on comptait sept avions au Club pour 700 heures réalisées annuellement.

1955 : Acquisition de quatre Jodel bi-place.

1961 : Le nombre d'heures atteint annuellement 1 117 heures. Le Club déménage sur la plate forme pour des installations plus confortables qui étaient les nôtres jusqu'en juin 2000.

1970 : L'Aéro-Club dénombre 18 appareils constitués de 11 avions et 7 planeurs. Les 270 membres pilotes effectuèrent 4 100 heures sur l'année.

1975 : La flotte avions et le Club House
 
La flotte de l'Aéro-club en 1975
La flotte de l'Aéro-club en 1975

Historique de l'Aéro-club
1976 : Acquisition du CAP 10B de voltige et création de l'activité voltige au sein du Club.
 

Historique de l'Aéro-club
1981 : Création d'une section construction amateur et restauration d'avions anciens.
Les planeurs du Club sont déplacés vers Falaise répondant ainsi aux exigences de sécurité sur la plate forme face au trafic aérien en croissance.

1986 à 1993 : L'Aéro-Club se distingue sur les plus hautes marches des compétitions nationales de voltige, son activité atteint 3 400 heures par an, le plaçant au premier rang des Aéro-Clubs de Normandie.
 

De 1995 à aujourd'hui ...

1995 : L'Aéro-Club de Caen et du Calvados devient "Aéro-Club Régional de Caen"

1993 à 1998 : L'Aéro-Club est touché de plein fouet par la crise qui voit les activités de loisirs et plus particulièrement les sports mécaniques, décroitre.
Ainsi l'Aéro-Club doit se séparer de plusieurs de ses avions face à 2200 heures réalisées annuellement.

1998 : Le projet de construction d'une nouvelle aérogare répondant à l'importance du trafic des avions de ligne, voit le jour. L'Aéro-Club est concerné car l'emplacement retenu étant le sien la perspective d'un nouveau déménagement se profile.

Juin 2000 : Déménagement de l' Aéro-Club pour des structures spacieuses et rationnelles constituées d'un hangar de 12 avions, d'une unité d'entretien et d'un Club house s'ouvrant à la fois sur les pistes et la campagne.
Un nouveau souffle impulsé par une équipe dirigeante renouvelée voit l' Aéro-Club retrouver l'objectif des 2850 heures en 1999,3015 heures en 2001.
L'Aéro-Club retrouve sa place régionale en créant en 2000 le centre régional de voltige: "Normandie-Caen-Voltige"

2000-2001 : Acquisition de 2 avions neufs école: Robin DR 400 120 cv et d' un avion de voyage : Robin Major DR 400 160 cv tous équipés de silencieux et GPS
Perspective de remplacer en début 2002 le CAP 10B de voltige par un avion neuf de conception plus moderne (CAP 10C) adaptée aux exigences environnementales.

2017 : Acquisition d'un Robin DR500 200cv.